LES SPECIMENS

Plutôt que de plagier Monsieur Fayette, je donnerai ici sa définition du Spécimen :

 

" Les spécimens sont créés dans le but de faire connaître, aux grandes banques internationales, et aux instituts d'émission étrangers, les vignettes des nouveaux billets, avant leur mise en circulation.

Ceci afin de pouvoir connaître les nouvelles coupures à l'avance, et d'avoir la possibilité de comparer un specimen avec un éventuel billet douteux."

 

 (C. Fayette : Les billets de la Banque de France et du Trésor1800-2002)

Pourquoi 5 chapitres?

Parce qu'en fonction de la place disponible sur chacune des pages de ce site et du nombre d'images publiées, il m'a fallu partager cette "étude" en 5 chapitres, arbitrairement délimités.

Comme à mon habitude, j'ai fait le choix de commencer par les billets les plus récents

1 - F.76 à F.61 : 500F CURIE à 5F PASTEUR

 

2 - F.60 à F.52 : 500NF MOLIERE à 5NF sur 500F V.HUGO

 

3 - F.51 à F.36 : 1000F BONAPARTE à 1000F BLEU ET ROSE

 

4 - F.35 à F.15 : 500F V.HUGO à 50F MERSON

 

5 - F.14 à F.1  :  50F BLEU ET ROSE à 5F NOIR

 

Il est difficile d'effectuer un tri entre spécimens et épreuves.

Un spécimen étant un exemplaire de comparaison, je n'ai pas tenu compte des exemplaires unifaces ou sans signatures.

Il est presque impossible de savoir pour un type combien de spécimens non-numérotés ont été vendus.

 

La CGB tient une grande place dans ce référencement, en partie grâce à la mise en ligne de toute ses archives.

La maison PLATT et Numis'collection ont aussi vendu  un grand nombre de ces billets.

Les catalogues des ventes Delamarre en 2000 et Duval en 2011 m'ont aussi été précieux.

Merci également à SOGEFINUMIS qui a répondu à mes demandes.