LES MONNAIES PARALLELES

Appelées aussi "monnaies alternatives" ces billets n'ont pas été créés pour pallier un manque de numéraire en cas de crise (billlets de confiance de 1870, chambres de commerce et billets de nécessité des villes et communes de 1914-1918)

Ils ne donnent pas non plus accès à un crédit gratuit (billets des unions économiques)

Ils ne donnent pas droit à une ristourne chez les commerçants (bons commerciaux)

Ils sont destinés à être utilisés en parallèle aux billets de la Banque de France, à l'échelon d'une région (Bretagne), d'un département (Allier), d'une ville ou même le temps d'un festival.

Certains des billets ci-dessous sont sans doute restés à l'état de projet.

 

AIGUES-MORTES

ALLIER

ANNEMASSE

ARDECHE

ARIEGE

 

BERGERAC

BESANCON

BLAYE

BORDEAUX

BRASLES

BREST

BRETAGNE

CAGNES

CHALON

CHAMALIERES

CHAMONIX

CLERMONT FERRAND

CROUY EN THELLE