13 mars 2018

Billet classé sous la référence F.46/0 par I.C.G.

Le F40/0 est un spécimen filigrané, perforé et numéroté (16 exemplaires dans mon inventaire).

 Il s'agit d'un billet découpé dans un classeur  des "planches" de la Banque de France .

8 mars 2018                                                                    En vente sur e.bay 

Il n'est pas courant de voir des billets français signés du bourgmestre et de l'échevin.

Merci à PCGS pour ce nouveau gage de sa crédibilité.

21 juin 2017

Billet gradé 63, "non circulé" .............

........ mais avec taches et un épinglage !!!  (image d'archive)

SLAB ET GRADING

"Etude" réalisée sur trois billets achetés récemment

Les billets vendus

Les 3 billets vendus par la CGB dans son E.auction n° 70 du 18 août

 

 

 

 

Vue sur un détail de l'enveloppe du 50 F Quentin dans l'état où je l'ai reçu. Si le billet est "splendide", l'enveloppe ne l'est pas!

 

 

 

Le maintien correct du billet dans l'enveloppe n'est pas garanti

Deux des billets "dé-slabés" dès réception

Les envelopppes démontées par un simple massicotage.

La vente

 

 

Estimation CGB : 60€

Vente : 60€

A part la mienne, aucune autre enchère n'a atteint l'estimation.

 

 

Estimation CGB : 40€

Vente : 49 euros

Deux personnes ont déposé des enchères dépassant l'estimation

 

 

Estimation CGB : 25€

Vente : 52€

2 enchérisseurs ont atteint l'estimation.

Le "grading" de ces billets

 

 

TTB+ pour la CGB

gradé 35* VERY FINE+

L'astérisque signifie qu'une annotation est apposée au verso de l'enveloppe

Elle signale ici 4 trous d'épingle à gauche du billet.

En réalité, une fois le billet dé-slabé, je vois 5 trous.

Billet NEUF pour la CGB

Gradé GEM UNC 68  sur une échelle de 70, sans autre précision.

Peut se traduire par "presque neuf"

Pour moi, une fois sorti de son enveloppe, je décèle une légère trace de comptage dans un coin.

 Billet SPL pour la CGB

Gradé SPL55*

Au dos, on signale 2 marques de trombone ("two clip marks at left") et deux trous rebouchés à droite ("two covered pinholes top right")

Commentaires exacts mais beaucoup de défauts pour un SPL ou un "presque non-circulé"

Les dimensions

 

 

BILLET :         182 x 112 mm

ENVELOPPE : 227 x 190 mm

                       poids 28,3g

 

 

BILLET :         180 x 192 mm

ENVELOPPE :  212 x 140 mm

                        poids 23,9g

 

 

BILLET :         150 x 80 mm

ENVELOPPE : 212 x 130 mm

                       poids 22,2g

 

 

 

 

 

EPAISSEUR DES BILLETS SOUS ENVELOPPE : 0,9mm environ


Commentaires

STOCKAGE ET CLASSEMENT

Trois billets; trois dimensions d'enveloppe: Deux largeurs et deux hauteurs

Il paraît évident qu'il faut revoir tout notre système de classement.

On peut difficilement classer ensemble les billets slabés ou non, du fait de leur dimensions différentes.

Les différents modules des slabs accentuent la difficulté.

Un classement en album (à condition de trouver les feuilles adéquates) diminue sensiblement le nombre de billets par album, du fait de l'épaisseur du slab.

Un classement vertical en casier comme on en voit sur les salons paraît également difficile du fait des hauteurs différentes.

FIABILITE DES NOTATIONS

Impossible de regarder le billet en lumière rasante, d'en apprécier le craquant, de le tenir par un coin pour vérifier s'il a été lavé ou non, etc.

Obligation de faire confiance à ceux qui mettent l'annotation.

L'appréciation des billets ne risque-t-elle pas de changer lors du renouvellement inéluctable de ces personnes?

OBLIGATION DE FAIRE GRADER ?

Si cette pratique se généralise, que deviennent nos billets non gradés?

Ne seront-ils pas plus difficiles à revendre?

LE GRADING, UNE SECURITE ?

L'expérience très récente concernant les billets français gradés a déjà démontré ses limites. Des billets de l'expédition de Suez avec une fausse surcharge récemment effectuée ont été gradés sans problème.

LE COÛT

Cette pratique revient actuellement à 12 € par billet.

Il paraît évident que ce coût sera répercuté sur le prix de vente.

Il faut également tenir compte des frais d'expédition , les billets étant plus grands et plus lourds qu'auparavant

AVANTAGES POUR LE VENDEUR

Il se décharge de sa responsabilité en ce qui concerne la qualité du billet, celle-ci étant reportée sur le "gradeur".

Gros avantage concernant les ventes  par l'intermédiaire des sites d'enchères comme e.bay ou Delcampe et même pour "le bon coin",et là, les professionnels de la vente qui veulent introduire cette pratique ne cherchent-ils pas le bâton pour se faire battre?

DURABILITE DU CLASSEMENT

La notation en question utilise 19 degrés sur une échelle de 0 à 70.

Qui nous garantit qu'on en restera à ces 19 degrés.

Si de nouveaux échelons apparaissent, que devient la cote des billets gradés précédemment?

Faudra-t-il refaire tout grader à nouveau?

DURABILITE DE L'ENVELOPPE

Nos billets les plus anciens ont près de trois siècles.

Qui nous garantit que dans 100 ans on pourra sortir sans risque un billet de son enveloppe scellée?

Je voudrais rappeler la mauvaise qualité des enveloppes des premières séries FDC de la Monnaie de Paris qui avait altéré leur contenu.

Un papier, pour être conservé dans les meilleures conditions à besoin d'une certaine humidité.

Qu'en est-il de l'atmosphère contenue dans l'enveloppe?

BILLETS FAUTES OU AUTRES QUE LA BANQUE DE FRANCE

Le grading ne tient pas compte des billets fautés.

Il ne peut être utilisé pour les billets qui échappent aux bases de références utilisées (Pick et pour la société ICG : Fayette.)

Qu'en est-il des assignats, chambres de commerce, unions économiques, billets de nécessité, etc...?

 

FAUT-IL ASEPTISER  à ce point la collection des billets?

Faut-il confondre collection et investissement?

Ces nouveaux billets, non "feuilletables" ne sont-ils pas destinés à dormir dans un coffre de banque sans voir le jour?

J'AI ACHETE ces trois billets gradés dans le but de détruire leurs enveloppes et de montrer ma position face à cette pratique.

Le 50F Quentin, dont je n'ai pas détruit l'enveloppe me servira à effectuer des tests ; exposition prolongé à la lumière, en milieu sec ou humide, éventuelle condensation dans l'enveloppe...etc.

LA CGB. Ces billets sortent de la CGB.

Cet article n'est en aucun cas une critique envers cette société.

Dans ses publications (bulletin numismatique), elle se pose elle-même un certain nombre de ces questions et teste actuellement la réaction des collectionneurs.